Bowls Canada Logo Bowls Canada Boulingrin
FacebookLinked InTwitterYoutube Flickr

Nouvelles récentes

 

Nouvelle ère pour le programme de haute performance en boulingrin

Ottawa, Ontario, le 15 decembre 2014


Le comité de haute performance de Canada Boulingrin (CHP) a effectué un examen approfondi du programme de haute performance du boulingrin canadien. Après de longues consultations et des analyses minutieuses, Canada Boulingrin a le plaisir d’annoncer des changements importants à son programme de haute performance.  

 

Le long processus de consultation a été mené par Alan Brahmst, consultant reconnu dans le domaine de la haute performance. Il a comporté divers éléments :

  • Commentaires des athlètes : Sondages menés auprès de l’équipe nationale après les événements, entrevues avec les membres de l’équipe de haute performance, sondage auprès des membres de l’équipe de haute performance
  • Commentaires et analyse de l’entraîneur national
  • Entrevues auprès des dirigeants techniques : Capitaines et membres du personnel de l’équipe des Jeux du Commonwealth (entraîneur, gérant, psychologue du sport); représentants des athlètes de haute performance et membres du comité de haute performance
  • Analyse des autres programmes nationaux de sport canadiens
  • Examen de programmes de haute performance choisis de pays connaissant du succès en boulingrin

Le CHP a défini son objectif de succès à long terme pour les Jeux du Commonwealth de 2018. Il est reconnu que le boulingrin canadien ne reçoit pas le même financement et ne jouit pas de la même popularité que les autres sports au Canada ou le boulingrin dans les autres pays. De plus, nous devons aussi tenir compte de l’étendue et de la diversité de notre pays. Canada Boulingrin doit changer sa façon d’exploiter son programme de haute performance afin de relever ces défis et de réaliser son objectif de succès de 2018.

 

L’examen a mis en évidence deux changements importants :

  • Un nouveau modèle de développement de l’athlète
  • Un nouveau modèle de direction technique

1.  Modèle de développement de l’athlète

L’analyse des pays connaissant du succès au boulingrin a révélé un modèle composé d’une petite équipe senior/d’élite reposant sur une équipe de développement située à un échelon inférieur, qui appuie et forme la relève. 

 

Se fondant sur les résultats de cette analyse et sur les commentaires des athlètes, Canada Boulingrin investira dans une équipe nationale de petite taille plus ciblée profitant de l’appui d’une équipe de développement et d’une équipe jeunesse. 

 

L’équipe nationale sera composée d’un maximum de 8 hommes et de 8 femmes. Les équipes de compétition seront formées à partir de l’équipe nationale. Ces équipes de plus petite taille donneront aux athlètes de plus nombreuses occasions de jouer ensemble et de développer la complicité nécessaire pour réussir sur la scène internationale. L’équipe nationale sera tenue de s’engager à suivre un programme d’entraînement et de compétition qui fera l’objet d’un suivi rigoureux. Elle devra aussi respecter une norme de performance.

 

Une équipe de développement formée de 4 hommes et de 4 femmes se trouvera à un échelon sous l’équipe nationale. Les équipes nationale et de développement seront sélectionnées à partir des mêmes critères et en même temps. Advenant le départ d’un des membres de l’équipe nationale, un membre de l’équipe de développement sera appelé à le remplacer en s’appuyant sur les critères utilisés pour la sélection initiale.

 

Les équipes nationale et de développement seront en poste pour un cycle de deux ans débutant en 2015.

 

Une équipe de développement jeunesse sera formée des quatre jeunes hommes et jeunes femmes ayant obtenu les meilleurs résultats au championnat des athlètes de moins de 25 ans et des quatre meilleurs athlètes juniors au championnat junior. La nomination d’athlètes à l’équipe de développement junior sera un avantage pour les associations provinciales lorsqu’elles feront leur demande annuelle de soutien financier gouvernemental. Les athlètes nommés au sein de cette équipe seront admissibles à la sélection pour les compétitions nationales et de développement et pourront même être choisis au sein de l’équipe nationale s’ils satisfont aux critères de sélection. L’équipe de développement jeunesse sera nommée pour un an, à compter du championnat de 2015. 

 

2. Modèle de direction technique

Il est reconnu que Canada Boulingrin n’a tout simplement pas les moyens financiers de mettre en œuvre un modèle de direction technique entièrement professionnel à l’heure actuelle ni à court terme. Il est également reconnu que nous en sommes aux premières étapes du développement d’une culture reconnaissant l’importance d’un entraîneur national en boulingrin. Cela dit, nos exigences à l’égard d’une direction technique sont les mêmes que celles des sports ayant une équipe d’entraînement à plein temps rémunérée regroupant plusieurs entraîneurs. Nous avons besoin d’une solution immédiate fondée sur une charge de travail partagée, afin que nous puissions appuyer nos athlètes nationaux.

 

Canada Boulingrin embauchera un directeur de la haute performance à temps partiel qui sera chargé de la planification, du suivi, des rapports, de l’analyse, de l’établissement du budget et des communications pour l’ensemble du programme de haute performance. 

 

Lorsque le directeur de la haute performance sera en poste, Canada Boulingrin nommera deux entraîneurs bénévoles qui seront responsables de l’analyse technique/tactique et de la coordination du programme avec le directeur technique. Un entraîneur travaillera avec l’équipe nationale masculine et l’autre avec l’équipe nationale féminine. En dernier lieu, un gérant d’équipe bénévole sera nommé afin de coordonner tous les éléments de logistique des événements tels que les stages nationaux et les compétitions d’envergure. 

 

Ce nouveau modèle de direction technique tient compte du fait que les programmes masculin et féminin peuvent avoir des besoins différents et que chaque équipe aura avantage à travailler avec un entraîneur dédié afin de cibler ses efforts.

Le directeur de la haute performance veillera à ce que notre approche à la direction technique repose sur un bon processus et une pratique coordonnée et développera une culture d’entraînement pertinente à long terme qui comprendra l’embauche d’entraîneurs régionaux et le développement des athlètes dans les régions. Nous sommes en train de mettre en œuvre une démarche stratégique et pertinente pour la gestion du programme de haute performance, avec le gérant de l’équipe.

 

Prochaines étapes

Le CHP a terminé l’examen final des critères de sélection. Un appel public encourageant les athlètes à faire les démarches nécessaires pour joindre l’équipe nationale et l’équipe de développement sera lancé à la mi-décembre afin de recevoir les candidatures avant le 9 janvier 2015.

 

Une offre d’emploi concernant le poste de directeur de la haute performance sera affiché le 5 janvier 2015 et les offres d’emploi pour des deux postes d’entraîneur et le poste de gérant seront affichés lorsque le directeur de la haute performance sera en poste. Le recrutement du directeur de la haute performance, des entraîneurs et du gérant sera effectué dans le cadre d’un processus transparent et toutes les personnes intéressées pourront poser leur candidature.

 

Remerciements

Canada Boulingrin remercie Davie Mathie pour sa collaboration. Il a offert ses services à titre d’entraîneur national bénévole lorsque le programme s’est retrouvé sans entraîneur à la veille du Championnat du monde de boulingrin de 2012. Il a occupé un rôle plus officiel au cours de la dernière année et n’a pas hésité à apporter les changements demandés afin de satisfaire aux exigences de notre partenaire financier Sport Canada. Nous sommes très reconnaissants envers Davie pour tout le travail qu’il a effectué dans le rôle d’entraîneur national. « Personnellement, mon expérience de travail aux côtés de Davie a été très enrichissante. Nous avons formé une bonne équipe professionnellement et personnellement, sur le terrain et à l’extérieur du terrain », a déclaré Don Caswell, directeur général du CHP. « Le processus qui vient de prendre fin a été exhaustif et a exigé énormément de temps de la part des membres du CHP. Je les remercie de tout le temps et des efforts qu’ils ont consacrés à cet important projet. Nous soulignons également la direction professionnelle d’Anna Mees et le travail d’Alan Brahmst, dont la collaboration a été essentielle à la réalisation de ce projet. »

 

L’avenir s’annonce difficile, mais nous avons fait le nécessaire pour pousser le programme de haute performance et aussi l’ensemble de notre sport vers l’avant. D’autres sports ont démontré maintes fois que le succès international se traduit directement par une augmentation de l’effectif, une publicité accrue et une plus grande sensibilisation du public canadien. Ian Tyzzer, président de Canada Boulingrin, a fait la déclaration suivante : « Nous sommes convaincus que ces changements contribueront au succès accru du programme. Nous sommes ravis de mettre en œuvre les prochaines étapes de la réalisation d’un programme fondé sur la performance. »


Pour plus de renseignements:
Anna Mees
Directrice générale, Bowls Canada Boulingrin
amees@bowlscanada.com

 

À propos de Bowls Canada Boulingrin     
Bowls Canada Boulingrin est l’organisme directeur responsable du boulingrin au Canada. La mission de BCB consiste à soutenir la pratique et la progression du boulingrin, en faisant la promotion du boulingrin extérieur et intérieur sous toutes ses formes au Canada. BCB a la volonté de se conformer aux normes les plus élevées en ce qui a trait à la pratique et à la progression du boulingrin au Canada. Pour plus de détails sur Bowls Canada Boulingrin et le sport du boulingrin, rendez-vous sur le site www.bowlscanada.com.